Génération-E, c’est Génération entreprendre

Dans votre quotidien, vous faites en sorte que demain soit mieux qu’aujourd’hui ? Comme de très nombreux Belges, vous faites partie sans le savoir de la Génération e. « e » comme espoir, enthousiasme, énergie, environnement, entreprendre, éthique, … et comme ENSEMBLE. Alors, franchissez le pas et rejoignez la Génération e.

Quel citoyen es-tu ?
Fais le test !

Découvrez les témoignages

  • Découvrir

    Hélène

    Génération engagés
    à Chastre

    « Dans mon travail parlementaire, je construits une société meilleure en veillant notamment à des politiques plus égalitaires entre les femmes et les hommes et plus justes et équilibrées au niveau international en relayant le combat des citoyen·ne·s du Sud. Au quotidien, je pose de nombreux gestes concrets : alimentation bio de producteurs locaux ; tri sélectif, compost, et poules ; micropotager ; recours au Repair café et au Grenier, magasin de vêtements de seconde main de ma commune ; énergie renouvelable et verte ; je prends le train autant que possible... »

  • Découvrir

    Marleen

    Génération équilibre
    à Quiévrain

    « Je bois l'eau du robinet, j'achète les jus en bouteille de verre. Chez le boucher local, j'apporte ma boîte ainsi que mon bocal à la ferme, les légumes sont de saison et de préférence de mon potager ou maraîcher local. J'évite au maximum les grandes surfaces. J'aime aussi la seconde main. »

  • Découvrir

    Romuald

    Génération équilibre
    à Gesves

    « Sensible à la question du zéro-déchet, j'emporte un sac lors de mes balades et je ramasse les déchets que je rencontre. Je le faisais d'abord pour moi-même, pour ma satisfaction d'avoir accompli un acte responsable et citoyen. Lors de la dernière balade, ma fille (7 ans) courait devant moi pour ramasser les déchets car elle voulait que moi aussi je profite d'un "beau chemin". »

  • Découvrir

    Jean-Marie

    Génération écologie
    à

    « Je vis nature avec mon potager et je partage cette passion avec mes enfant. Pour 2018, j'ai décidé de me lancer dans une liste éco citoyenne. »

  • Découvrir

    Josiane

    Génération écologie
    à Chaudfontaine

    « Chez nous, nous trions et nous avons un compost. Le jardin est 100% naturel : plantes mellifères, nichoirs, haies, plan d'eau et potager pour plantes aromatiques. Nous consommons de plus en plus bio. Nous aimons les promenades à la campagne ou en bord de mer ... »

  • Découvrir

    Françoise

    Génération écologie
    à Marche-en-Famenne

    Je me promène dans la nature avec mes petits enfants et vais observer des oiseaux avec eux. A la maison, je me sers d'un vermicompost. Je fais mes courses à vélo ou à pied; quand je peux je vais dans des marchés locaux et Colibri, pour soutenir ce mouvement et y faire de belles rencontres. Je fais partie du SEL de Marche et du Repair Café, ainsi que d'un jardin partagé. Je privilégie le lien ...

  • Découvrir

    Mehdi

    Génération équilibre
    à Herstal

    « Depuis 8 ans, je me rends principalement au travail en vélo et je n'utilise la voiture que si je voyage accompagné. Il y a quelques années j'ai fait un potager pour la famille et je récolte des centaines de kilos de fruits et légumes chaque année, je produis moi-même si possible mes semences et plants. J'essaye aussi de faire mon possible pour apprendre le jardinage et sensibiliser aux enfants de l’école où vont mes enfants ainsi que les personnes sur le web. »

  • Découvrir

    Elizabeth

    Génération équilibre
    à Bruxelles

    « Mon engagement écologique ce décline sous différentes facettes. Quotidiennement, je trie mes déchets et recycle afin de préserver la nature et son écosystème. Ma consommation d’eau et d’électricité est également bien contrôlée. Enfin, j’ai décidé de vendre ma voiture pour opter pour une utilisation quotidienne des transports en commun bien plus respectueux de l’environnement. »

  • Découvrir

    Nicole

    Génération engagés
    à Marche-en-Famenne

    « Bien qu'ayant une préférence pour les villages, nous vivons au centre-ville. Ceci a permis à nos 4 enfants de se rendre à l'école et à leurs nombreuses activités à pied ou à vélo. J'enfourche quasi systématiquement un vélo pour me déplacer en ville. Notre maison s'ouvre régulièrement à des jeunes en difficulté pour des accueils d'urgence. Hejran, Afghan mineur non accompagné, partage notre quotidien depuis quelques semaines. Notre position en ville maximise l'autonomie de notre famille élargie. »

  • Découvrir

    Anne

    Génération engagés
    à Namur

    « Salut ! Tout d'abord, je me rends tous les jours au boulot en vélo... électrique ! Faut monter pour rentrer chez moi ! Ensuite, je fabrique moi-même mes produits ménagers. Enfin, mes cadeaux... souvent de la récup remasterisée ! »

  • Découvrir

    Monika

    Génération éthique
    à Woluwe-Saint-Pierre

    « Déjà éviter les grandes surfaces au profit des produits du marché donc les fruits et légumes de saison, agrémenté du plaisir d'échanges positives. Je m'engage également contre la nuisance des clivages politiques religieux ou laïques au profit de la neutralité des pensées et leur acceptation. Donc la couleur verte... l'espoir d'un avenir plus en phase avec l'Humain et son Environnement. »

  • Découvrir

    Anne

    Génération écologie
    à Marchin

    « Ce n'est pas quotidien mais hebdomadaire ;-): le mercredi matin, je mets mes bottines de marche, j'enfile une tenue de marche suivant le temps qu'il fait et je mets mon sac à dos...en route pour le boulot( 4.4 km) et idem le soir pour rentrer...cela fait un bien fou d'entendre les oiseaux (j'ai la chance d'habiter la campagne;-)) et de laisser la voiture au garage »

  • Découvrir

    Pascale

    Génération engagés
    à Anderlecht

    « Coprésidente d'une association - VéloFiets Anderlecht - je milite depuis de nombreuses années pour une mobilité douce dans notre commune. Je veux obtenir des infrastructures qui rendent nos déplacements plus sécurisés et ainsi permettre d'augmenter le nombre de déplacements à vélo dans notre commune. Ceci est notre contribution à une meilleure qualité de vie et une meilleure qualité de l'air. »

  • Découvrir

    Jean-Philippe

    Génération engagés
    à Prouvy

    « Bénévole depuis mon enfance au CNCD-11.11.11 et intéressé par la problématique du changement climatique, j'essaie au quotidien de mettre en pratique la transition énergétique et écologique : navetteur SNCB, maison passive, coopérateur éolien, apiculteur et micro-paysan. »

  • Découvrir

    Capitaine Planète

    Génération écologie
    à Houte-Si-Plou, Neupré

    « Je combats les pollueurs du monde entier pour protéger Gaïa notre terre mère avec mes acolytes. Invoqué par les 4 éléments terre, feu, eau et vent, j'appartiens à une nouvelle génération de super héros : les écosuper-héros ! »

  • Découvrir

    Cécile

    Génération engagés
    à Étalle

    « Je suis membre de la coopérative éolienne Vents du sud qui vise à susciter une participation citoyenne responsable dans le domaine de l'énergie. La coopérative a pour objectif de relever le défi énergétique en produisant de l'énergie verte dans des projets respectant la biodiversité et le développement durable. J'ai aussi choisi Cociter pour la distribution de mon électricité ! Mon électricité est donc 100% verte ! »

  • Découvrir

    Aline

    Génération équilibre
    à Saint-Nicolas, Liège

    « Mon engagement est quotidien. Chaque jour, j'achète via la coopérative de ma commune bio et locale. Je réduis, également, les déchets petit à petit en remplaçant certains produits du quotidien. J'enseigne au maximum à mes enfants les gestes pour économiser les ressources et limiter le gaspillage. »

  • Découvrir

    Núria

    Génération éthique
    à Woluwe-Saint-Lambert

    « Pour moi, chaque jour est différent. Loin de la monotonie de croire que l’on est tous pareil, je considère la diversité comme une richesse ! Il y a deux choses qui me tiennent à cœur et pour lesquels je me bât quotidiennement. Le gaspillage qui doit être limité car il est absurde et honteux et la sensibilisation à une consommation plus juste, plus équilibré et surtout plus éthique. »

  • Découvrir

    Thomas

    Génération équilibre
    à Jette

    « Le matin après un petit déj "local/zéro déchet", je m'en vais déposer ma fille à la crèche et puis hop, j'enfourche mon vélo direction mon boulot dans l'Education Relative à l'Environnement. A mon retour, je prends le temps de "coordonner" notre compost de quartier et de prendre le pouls de nos bacs d'incroyables comestibles. En parallèle, j'échange un maximum avec les voisins pour trouver de nouvelles pistes d'actions concrètes pour faire de notre quartier un exemple de durabilité ! »

  • Découvrir

    Coralie

    Génération esthète
    à Tournai

    « Je participe au folklore local, là où des rencontres entre les gens se font, là où des liens se tissent et là où des échanges se construisent. Et ce folklore, je l'aime d'autant plus dans la mesure où il est accessible à tous, créatif et émancipateur. Je choie les relations humaines, amicales ou familiales, au quotidien parce qu'elles sont les fondements d'une société plus juste et égalitaire. »

  • Découvrir

    Dominique

    Génération équilibre
    à Lessines

    « Au-delà du ramassage de printemps proposé par la Région wallonne chaque année, il est aussi possible de parrainer « à l’année » une rue ou un quartier. Vous vous engagez via une charte à prendre en charge le nettoyage d’un lieu que vous déterminez vous-même, vous recevez tout le matériel nécessaire. Il faut trier un peu : il y a deux sacs différents ; mais quel bonheur de faire sa petite marche journalière ou hebdomadaire sur son trajet nettoyé de tous ces détritus abandonnés. »

  • Découvrir

    Aurélie

    Génération engagés
    à Rixensart

    « Chaque jour, je pars de la maison main dans la main avec ma petite coquine de 7 ans, direction l'école qui est... en face de la gare ! J'embarque ensuite pour Bruxelles où je travaille en tant que conseiller en développement durable : j'analyse les impacts environnementaux et sociaux de projets qui ont lieu dans le monde entier. Retour à Rixensart et ma deuxième vie commence : celle d'une citoyenne qui tente de faire bouger les lignes dans sa commune, à l'aide d'un blog et d'ateliers ! »

  • Découvrir

    Allan

    Génération équilibre
    à Anderlecht

    « Je fais attention à diminuer l'impact environnemental de toutes mes actions : mes déplacements, ma consommation, mes activités professionnelles. De plus, j'encourage à ma manière le commerce local pour éviter les émissions de CO2 liées et créer davantage de lien social à Anderlecht »

  • Découvrir

    Michael

    Génération équilibre
    à Treignes, Viroinval

    « Ma voiture m'a lâché en octobre 2017. En racheter une risquait de compromettre ma demande de prêt hypothécaire. Pour résoudre ce problème, j'ai acheté juste en face du travail et me déplace uniquement à vélo et en transports en commun. Quel plus pour ma santé et pour mon portefeuille, sans parler des grasses mat' »

  • Découvrir

    Robert

    Génération écologie
    à Wezembeek-Oppem

    « Dans mon quotidien, je tends à rendre ma vie plus écologique en privilégiant le zéro déchet. La plupart de mes déplacements, dès que cela est possible, je les fais le plus possible à vélo au lieu de moyens de transport polluants. Dès que j’en ai l’opportunité, j’adopte également la solution Low Tech. »

  • Découvrir

    Roger

    Génération équilibre
    à Mons

    « Je limite mes émissions de CO2 au quotidien en me déplaçant au maximum à vélo ou en transport en commun. Je participe également au tri sélectif des déchets dans mon kot. Je suis respectueux de l’environnement et je consomme les produits bio. »

  • Découvrir

    Sybille

    Génération équilibre
    à Tilff, Esneux

    « J'ai décidé d'entreprendre des démarches pour réduire les déchets de la famille, sachant que chaque année, 550 kilos de déchets sont produits par habitant en Wallonie. Le tri et le recyclage sont un premier pas vers une gestion plus responsable de nos déchets mais ça n'est pas suffisant ! J'ai donc décidé d'acheter le plus possible en vrac, des produits bio, locaux et de saison. Le meilleur déchet est celui qu'on ne produit pas ! »

  • Découvrir

    Sarra

    Génération empathie
    à Charleroi

    « Je suis Sarra. Je vis à Charleroi. Pour moi, la connaissance sans la transmission est vaine. C’est pourquoi je m’efforce, dans mon travail avec les plus jeunes, à l’école, de partager les valeurs de respect de l’autre et de respect de l’environnement qui nous entoure. Je suis convaincue que si les bonnes habitudes en matière de tri, consommation, circulation et partage se construisent dès le plus jeune âge, nous aurons transmis un bel héritage à nos enfants. »

  • Découvrir

    Maxime

    Génération écologie
    à Bruxelles

    « Au cours d’un cursus en herboristerie, j’étais fort intrigué par les champignons, et leur rôle au sein de la nature. Par la suite, j’ai décidé d’aller plus loin dans la démarche, en visitant les différents endroits de culture de champignons. C’est ainsi que je me suis retrouvé au sein du champignon de Bruxelles. Depuis plusieurs mois, je m’occupe du cycle de la production. J’apprécie beaucoup le principe de l’économie circulaire, et le champignon s’inscrit parfaitement dans cette logique. »

  • Découvrir

    Maximilian

    Génération éthique
    à Bruxelles

    « Ayant passé toute ma vie dans la capitale Belge, je suis maintenant heureux de participer personnellement au développement de l'économie locale. Chaque matin, je prends les transports en commun en direction des caves de Cureghem où je travaille. Avec toute l'équipe du Champignons de Bruxelles nous mettons tous les jours nos corps et esprits à l'ouvrage pour fournir aux Bruxellois un produit local, Bio et qui fonctionne sur base d'une économie circulaire qui permet de recycler les déchets en matières premières ! »

  • Découvrir

    Camille

    Génération équilibre
    à Bruxelles

    « J'essaye d'acheter un maximum des produits locaux, bio et de saison - c'est surtout valable pour les légumes frais. Je mange très peu de viande. Je trie mes déchets consciencieusement, je refuse les sachets plastiques et emballages inutiles. Je favorise le vélo aux transports à moteur et essaye de sensibiliser mon entourage à tout cela. »

  • Découvrir

    Thomas

    Génération empathie
    à Bruxelles

    « Je m'informe, je me déplace en vélo, je fais du bénévolat, je réfléchis à l'impact de mes habitudes et de ma consommation, je cherche de nouvelles manières d'avoir de l'impact. Professionnellement, je développe une application pour aider les enseignants à rendre leurs cours interactifs et intéressants »

  • Découvrir

    Emilie

    Génération équilibre
    à Rhisnes

    « On repense la consommation à la maison ; avec des produits sains, naturels, moins transformés. Retour aux basics pour le ménage, cosmétiques solides à la salle de bain, meal planning de saison. La maison a tendance à s'épurer. On cherche souvent en 2e main. On fait attention aux poubelles : non seulement à bien trier mais aussi à produire moins de déchets à la base »

  • Découvrir

    Danaé

    Génération enthousiasme
    à Liège

    « Je suis navetteuse par conviction et non par obligation. Depuis toujours j'essaie de privilégier un maximum les transports en commun. Je travaille à Bruxelles et je vis à Liège, donc je prends le train ! Pour optimiser mon confort et mes trajets, je prends mon meilleur ami avec moi, mon vélo pliant. J'évite les embouteillages, le stress de la voiture et, en plus, c'est mieux pour notre environnement. C'est gagnant-gagnant ! »

  • Découvrir

    Séverine

    Génération engagés
    à Bruxelles

    « Le matin, transport en commun ou vélo pour accompagner les enfants à l’école, et rejoindre le boulot. Mon boulot, que j’adore, c’est la sensibilisation et la mobilisation des jeunes adultes sur les enjeux des inégalités mondiales. Fin de journée, retour à la maison, on cuisine les légumes de notre GASAP (un peu de créativité nécessaire pour faire passer les légumes d’hiver auprès des enfants). Et le week-end ? Souvent une manif seule ou en famille : climat, migration, égalité hommes-femmes nous font sortir de chez nous dès qu’on peut ! »

  • Découvrir

    Kalvin

    Génération empathie
    à Bruxelles

    « Chaque matin, je prends deux trains dès 6h30 pour quitter Bruxelles vers Nivelles et mon lieu de travail. L'une de mes vocations préférées a toujours été de transmettre. Chaque jour, au cœur de mes préoccupations, figure la nécessité d'éveiller chez mes élèves une prise de conscience. Celle de l'importance du renouveau démocratique au cœur du fonctionnement de notre société ainsi que le lien avec la préservation de notre environnement et de notre cadre de vie. »

  • Découvrir

    Damien

    Génération équilibre
    à Namur

    « Dans mon quotidien, je roule à vélo, par tous les temps, j'achète local et/ou bio, à 80%, j'économise les chasses d'eau, je n'ai qu'une voiture pour la famille, je composte mes déchets organiques. Rien de neuf, mais un effet bœuf ! »

  • Découvrir

    Miriam

    Génération engagés
    à Bruxelles

    « J’adore créer du lien, divers et varié. Du lien pour rencontrer les gens, se prêter et s’échanger des choses (des outils, des moules à gâteau, des légumes du jardin, des confitures, ...). Ça c’est mon engagement dans ma vie privée. Dans mon mandat d’échevine, je fais pareil et cela donne naissance à de beaux projets locaux. »

  • Découvrir

    Monique

    Génération engagés
    à Marchin

    « Je suis militante au quotidien pour une alimentation saine et locale ainsi que pour la protection de mon environnement direct : ramassage et tris des déchets, aide au développement de la biodiversité de mon grand jardin. Via Facebook, je partage et encourage des bonnes pratiques participant à la transition écologique, à la protection et à la défense de la nature et de la vie animale et végétale. Je diffuse, également, des messages scientifiques et socio-économiques progressistes avec une attention particulière aux biotechnologies issues du bio-mimétisme. »

  • Découvrir

    Diane

    Génération enthousiasme
    à Ville de Bruxelles, Bruxelles

    « Je suis originaire de Strasbourg et je vis à Bruxelles depuis plusieurs années : alors oui, pour moi, le projet européen est au cœur de mon action. Je suis membre des Young European Federalists car je sais qu'une Europe fédérale est la solution face aux enjeux auxquels nous sommes confrontés, qu'ils soient environnementaux, sociétaux ou démocratiques. Débattre, agir et réunir autour de l'idée que les jeunes peuvent façonner l'avenir de l'Union Européenne : voilà comment je change le monde à mon échelle au quotidien. »

  • Découvrir

    Patricia

    Génération engagés
    à Châtelet

    « Notre entité a la chance de compter dans son patrimoine une réserve ornithologique de presque 50 ha. Depuis 1981, à raison d'un dimanche par mois d'octobre à mars, un groupe de 15 à 20 volontaires se mobilise afin d'entretenir cet espace protégé. Tout au long de l'année, il faut entretenir les abords de la réserve, ramasser les déchets et effectuer un recensement de la flore et de la faune. Il y a aussi un travail de sensibilisation auprès des écoles et de tous ceux qui désirent visiter ce bel endroit ! Chaque action est une rencontre où l'humain trouve son équilibre avec la nature. »

  • Découvrir

    Christelle

    Génération équilibre
    à Enghien

    « Quotidiennement, je milite au niveau du contenu de mon assiette en mangeant sain, local et durable. Cela contribue au maintien de mon énergie, de ma santé et à celle de toute ma famille. Cela réduit considérablement notre impact écologique : contribuant à la défense de l’emploi de nos agriculteurs et artisans, réduisant l’impact en CO2 et limitant nos déchets. Avec des amies, nous avons créé le groupe « Les Consomm’acteurs d’Enghien ». Notre objectif est de sensibiliser notre entourage et d’avancer vers une consommation réfléchie, respectueuse de l’être humain et de notre planète ! »

  • Découvrir

    Gisèle

    Génération esthète
    à Liège

    « J'ai créé avec deux copines L slam, une asbl afin que se prenne et se porte la parole des sans-voix, partout, y compris sur scène. J'y anime des ateliers d'écriture slam. Notre public cible sont les femmes les plus démunies, mais nous avons voulu ces ateliers ouverts en terme de genre, de culture, d'âge et basé précisément sur la mixité. Nous travaillons le genre, la solidarité, l'expression des intelligences citoyennes, l'écriture agissante, la reconnaissance citoyenne et la mobilisation des ressources personnelles…tout en nous amusant et en jouant avec notre image et notre imaginaire… »

  • Découvrir

    Angela

    Génération esthète
    à Auvelais

    « Je vais parler de mon engagement quotidien à Sambreville. Je fais partie d'un groupe de personnes qui s'occupe de créer des événements. Sur une année, nous organisons quatre à cinq événements, cela nous demande du temps au quotidien. Il y a beaucoup d’interaction avec les personnes du groupe. Nos événements sont souvent liés aux différentes thématiques de notre programme local. Ces rendez-vous sont très enrichissants car nous rencontrons beaucoup de personnes, associations, comités... qui finalement nous rejoignent ou que nous rejoignons. »

  • Découvrir

    Sandrine

    Génération entreprendre
    à Gembloux

    « J’ai décidé, à 25 ans, d’ouvrir mon restaurant, et de montrer qu’il est possible de cuisiner avec des produits locaux, de saisons, issus de petits producteurs bio. Tous les jours, je fais découvrir à mes clients des éleveurs, maraîchers, brasseries, vignobles et artisans de chez nous. Tout dans mon restaurant est fait maison, et mon activité permet de faire vivre d’autres passionnés de bons produits, qui respectent l’environnement. »

  • Découvrir

    David

    Génération engagés
    à Liège

    « Passionné de bonne nourriture, je mange bio depuis plus de 20 ans... et j'organise chaque année le Marché Bio de Bombaye... Intéressé par l'économie, je mets en place bénévolement le Val'Heureux, la monnaie locale liégeoise... PMR, j'ai la chance d'avoir pu investir dans un vélo et une trottinette électrique... vu mon handicap, je ne peux pas me passer complètement de voiture mais le plus souvent possible, celle-ci est condamnée à ne pas bouger... et les vacances, Danemark, Bretagne, et traversé de la France et de l'Espagne... départ de Liège à vélo et retour en train... Merci la vie... »

  • Découvrir

    Esther

    Génération engagés
    à Ath

    « Je fais partie de ces personnes qui ont le permis mais pas de voiture. La plupart de mes déplacements se fait donc à pied, à vélo, en transports en commun ou en covoiturage. Je ne me sens pas handicapée par cette situation mais c'est vrai que c'était plus facile à gérer quand j'habitais en ville. Cependant, je suis contente d’habiter à la campagne. J'habite en colocation dans une maison avec un grand jardin et surtout, dans mon village, il y a beaucoup de producteurs locaux chez qui je peux acheter mon fromage, ma viande, mon beurre et mes légumes. Donc que du bonheur ! »

  • Découvrir

    Samuel

    Génération éthique
    à 4420 Saint-Nicolas

    « La Génération E, pour moi, c’est l’Energie que procure le lien avec les autres habitants de ma commune Saint-Nicolas, l’Emulation qui naît à l’écoute de leurs idées, l’Envie d’un projet collectif Emancipant. C’est pour ça que je m’Engage dans ma commune, pour une commune qui passe de l’épuisement à l’Enrichissement réciproque, collectif, convivial ! »

  • Découvrir

    Véronique

    Génération entreprendre
    à Bruxelles

    « Skyfarms est né de l’envie d’apporter du bien-être au travail en partageant notre passion pour l’agriculture urbaine. Quoi de mieux que de se mettre au vert pour avoir la pêche ! Un potager d’entreprise, c’est l’occasion de faire germer de nouvelles idées, de se reconnecter à son alimentation et son environnement, autrement. Au gré des saisons, nous vous accompagnons dans votre projet en le faisant vivre de manière innovante et durable. »

  • Découvrir

    Marion

    Génération engagés
    à Rixensart

    « Depuis octobre 2017, nous accueillons chez nous chaque semaine pour une nuit 2 ou 3 migrants d'Irak, de Somalie ou de Syrie. C'est une nuit confortable pour eux qui sont souvent très jeunes et fatigués, et pour nous le sentiment d'une humanité partagée. C'est aussi très éducatif pour nos 3 jeunes enfants; leur vision des migrants, c'est maintenant: des gens sympas qui amènent une chouette ambiance à la maison. »

  • Découvrir

    Salima

    Génération équilibre
    à Jette

    « Dès que j'en ai l'occasion, je privilégie le « fait maison » : des savons qui sentent bon pour en finir avec les emballages plastiques, de jolies serviettes en tissu pour se débarrasser des essuies-tout superflus, de délicieux goûters pour les enfants (et pour les grands) pour retrouver le goût et savoir ce que nous mangeons, du dentifrice pour un beau sourire sans produits toxiques, ... Je développe ma créativité tout en apportant ma petite pierre à l'édifice. Et hop, une petite dose d'estime de soi en plus, et hop les crasses en moins ! »

  • Découvrir

    Alban

    Génération engagés
    à Charleroi

    « Je suis de Charleroi. Je bosse pour un député Écolo. J'ai travaillé bénévolement dans une ferme bio à Ciney  ("WOOFING") : un fameux boulot, mais une expérience géniale. Je n'ai pas de voiture (et tout roule!), dans ma coloc on a fait un compost, et j'essaie de manger un max local. J'essaie d'avoir un comportement en accord avec mes idéaux »

  • Découvrir

    Béatrice

    Génération équilibre
    à Boitsfort, Watermael-Boitsfort

    « Bonjour, je m'appelle Béatrice et j'habite dans la très agréable commune de Boitsfort. J'utilise les transports en commun pour me rendre au travail dans le centre de Bruxelles. Je trie mes déchets depuis longtemps, y compris les déchets alimentaires depuis quelques mois. J'essaie de manger Bio le plus possible et je pratique très régulièrement le Qi-Gong. J'aime sourire aux gens et utiliser la gentillesse dans mes rapports aux autres au quotidien, ça peut peut-être contribuer un peu à rendre ce monde meilleur »

  • Découvrir

    Guillaume

    Génération éthique
    à Saint-Josse-ten-Noode

    "Depuis 4 ans, je suis végétarien. C'est à la fois un choix éthique, écologique et sanitaire. Par ailleurs, je consomme essentiellement de la nourriture bio et, dans la mesure du possible, issue de l'agriculture locale. (Même si bien sûr, je fais parfois des écarts.) De plus, tous nos produits ménagers sont faits maison et notre fils porte des couches lavables. Cela demande de l'organisation mais le gain financier et écologique est énorme. Je suis également militant pour la paix et la démocratie."

  • Découvrir

    Antoine

    Génération éthique
    à Woluwe-Saint-Pierre

    « Depuis maintenant un peu plus d’an, nous nous rendons chaque jeudi à la collecte de notre panier GASAP (www.gasap.be) , un panier de légumes et de fruits bio livré par Jonathan, un agriculteur du Brabant Wallon. Nous avons décidé de créer ce groupe rassemblant 25 autres familles du quartier afin d’offrir à notre fille de 2 ans une alimentation saine, tout en s’engageant à soutenir une agriculture au juste prix. Cette initiative nous a également permis de tisser un lien social et intergénérationnel dans notre nouveau quartier, et nous en sommes ravis ! Vive le circuit-court ! »

  • Découvrir

    Dominique

    Génération empathie
    à Enghien

    « Mes contributions à un environnement meilleur : la diminution des déchets, la production de fruits et de légumes et le maintien du patrimoine des plantes médicinales au parc d’Enghien. Je prends soin de trois colonies d’abeilles dans un domaine viticole biodynamique. Un groupe « Consomm’acteurs d’Enghien » propose des ateliers de réalisation de conserves de saisons, de produits d’entretien ou cosmétiques … En tant qu’infirmière, je contribue également, sur mon lieu de travail, par la voie de l’éducation à la santé. Mon moteur ? Un corps sain dans un esprit sain dans un environnement sain ! »

  • Découvrir

    Maïté

    Génération entreprendre
    à Bruxelles

    « Avec mes associés, nous avons lancé une coopérative qui produit, prépare et promeut le grillon en tant qu'aliment. L'objectif est de diversifier notre source de protéine dans l'assiette ! En mangeant des grillons, nous diminuons notre impact environnemental. En comparaison avec l'élevage bovin, sa production nécessite 300 fois moins d'eau, 25 fois moins de nourriture et engendre 60 fois moins de gaz à effet de serre. Belle aubaine pour la planète ! Et en plus, cet insecte est délicieux et très nutritif, que demander de plus ? » 

  • Découvrir

    Stéphanie

    Génération engagés
    à Charleroi

    « Mon truc c'est le réseau : je suis une geek de l'humain. Dans ma vie privée et professionnelle, je crée des connexions entre les idées et du lien entre les gens. Je travaille depuis 15 ans dans l'accompagnement social et j'ai un mandat au CPAS et au relais social, soit au plus proche du vécu des citoyens. Tantôt en coulisse, tantôt sur le terrain, mon moteur c'est l'action collective. L'engagement, quelle qu'en soit la forme, me parait à la fois naturel et essentiel. On a tous le pouvoir d'agir pour changer les choses, chacun à sa façon. »

  • Découvrir

    Stéphane

    Génération engagés
    à Namur

    « J'essaie d'effectuer la plus grande partie de mes déplacements à vélo ou en transports en commun. Le vélo est l'élément clé de l'organisation : aller tous les matins à l'école ; me rendre ensuite à Namur ; me déplacer de façon efficace à Namur ou Jambes pour participer à des réunions ou aller à des rendez-vous ; ou encore rejoindre la gare et poursuivre le trajet en train, en particulier pour aller à Bruxelles. Le vélo est aussi une source de plaisir, de respiration et d'activité physique, ou encore l'occasion fréquente de saluer ou rencontrer d'autres usagers de la ville. »

  • Découvrir

    Hélène

    Génération empathie
    à Bernissart

    « Dans notre vie de tous les jours, nous essayons d’être le plus « vert » possible. En étant dans une démarche de diminution de nos déchets, en faisant pousser une partie de nos légumes et en achetant le reste à une épicerie bio du quartier ou en étant navetteur… A côté de ça, depuis un an et demi, je suis tutrice bénévoles pour les mineurs étrangers non-accompagnés (MENA). Je les accompagne dans leurs différentes démarches (permis de séjour, scolarité, santé,…). C’est super enrichissant culturellement et je me sens vraiment utile ! »

  • Découvrir

    Margaux

    Génération entreprendre
    à Saint-Josse-ten-Noode

    « Avec des amis nous avons créé NextRide, une application pour inciter les gens à prendre les transports en commun. Nous étions étudiants à l’époque, aujourd’hui nous avons un demi million d’utilisateurs. Nous sommes persuadés que ce compagnon mobile des transports en commun, qui permet d’avoir toute l’information nécessaire pour prendre le bus, le tram ou le métro, est un bon moyen de les rendre plus confortables, et donc d’encourager les gens à les utiliser au quotidien ! C’est notre contribution pour construire la mobilité de demain. »

  • Découvrir

    Sara

    Génération entreprendre
    à Bruxelles

    « Chez Brussels Food Business, nous accueillons dans notre atelier partagé un producteur de jus de fruits frais pressés à froid, excellents pour la santé. Ils partiront demain dans les magasins bio de la région. En même temps, nous logeons une plateforme de livraison de recettes en cuisine vive. Les ingrédients sont préparés chez nous et les recettes sont finalisées chez les clients, livrés à vélo. Nous permettons à de jeunes entrepreneurs de partager des espaces accessibles financièrement, de limiter l’utilisation des ressources utiles et qui tourne au meilleur de sa capacité. »

  • Découvrir

    Auxane

    Génération éthique
    à Lessines

    « Le tri des déchets, nos parents nous l'ont appris depuis notre plus jeune âge. Aujourd'hui, c'est devenu une habitude ancrée dans mon quotidien. Chaque déchet a sa place. Et puisque je ne dois plus y réfléchir, je suis devenue la personne de référence (le lutin vert) au sein de mon coworking. Lorsque quelqu'un hésite sur le tri d'un déchet, il vient me poser la question et c'est toujours avec plaisir que j'oriente et que j'explique ! »

  • Découvrir

    Jean-Pierre

    Génération équilibre
    à Bertrix

    « Avec différentes associations, nous avons mis sur pied un GAC dans notre commune. Depuis plus de trois ans, chaque semaine, comme une vingtaine d'autres familles de la région, je remplis mon frigo de produits locaux, de qualité et équitables. Tout bénéfice pour les producteurs locaux, mais aussi pour ma santé et pour l'environnement. »

  • Découvrir

    Bénédicte

    Génération éthique
    à Enghien

    « Mon objectif chaque matin ? Rassembler, créer des liens, des partenariats. De la création d’une plateforme de la petite enfance, au salon des loisirs intergénérationnels rassemblant clubs sportifs et associations, en passant par des moments de travail transversal dans l'administration, ou développer et financer les projets des comités de quartier, ou encore réunir commerçants, artisans, associations autour du label de commune équitable. Indispensable pour une société plus solidaire et plus durable. »

  • Découvrir

    Samuel

    Génération écologie
    à Huy

    « Dans un monde qui ne tourne plus rond, on a le choix entre rester spectateur ou devenir acteur. À mon petit niveau, je m’efforce de rendre le monde plus juste et vert. Alors, je fais tout en train et vélo pliable: entre Huy, où je vis et m’engage à 200% au Conseil communal pour la transition du nucléaire à une ville 0 carbone, et Leuven, où j’écris une thèse de doctorat en droits de l’homme sur la protection des communs (forêts, pâtures, eau,…) contre leur privatisation dans les pays du Sud. »

  • Découvrir

    Christel

    Génération entreprendre
    à Berchem-Sainte-Agathe

    « A la fin de 15 ans de cabinets Ecolo, s’est posée la question « Et après ? ». Au-delà de l’envie, le besoin de conserver un sens à mon quotidien m’a amenée à suivre une formation en maraîchage bio et à lancer ensuite, avec mon compagnon, une réflexion à la fois citoyenne, associative et professionnelle dans le but d’occuper une pâture. Depuis, potagers à finalité pédagogique, verger, apiculture, production de légumes… sont autant de « nuances de ver(t)s » qui, pas à pas, germent dans ma commune. »

  • Découvrir

    Françoise

    Génération équilibre
    à Wavre

    « Depuis la création de Biofresh en Flandre dans les années 80, je ne mange plus que Bio, par principe. C’est bon pour la santé et pour la terre, et on soutient les agriculteurs courageux . Dans mes achats, j’essaie de favoriser les circuits-courts et les épiceries, plutôt que la grande distribution. J’ai toujours aimé bricoler aussi. Alors, j’ai lancé deux repairs café : à Grez-Doiceau et à Wavre. Donner une seconde vie aux objets, c’est une activité extrêmement gratifiante tant pour les réparateurs que pour les visiteurs. »

  • Découvrir

    François

    Génération engagés
    à Ciney

    « Ma maison date de 1967. Pour sa rénovation, j’ai évité toute énergie fossile : pas envie de participer au réchauffement climatique ni de financer la Russie ou l’Arabie Saoudite ! J’ai donc choisi des isolants naturels, de l’électricité 100% renouvelable, un foyer au bois, belge et performant, et une chaudière à pellets (combustible wallon). Des choix pour l’avenir de mes 4 enfants, qui limitent au maximum l’impact CO2 et qui soutiennent l’économie et l’emploi local ! »

  • Découvrir

    Vincent

    Génération éthique
    à Etterbeek

    « Mes voisins et moi avons fondé un comité de quartier durable et une initiative de transition dans notre commune. Prendre soin de son quartier, c’est privilégier les commerces de proximité pour ses achats quotidiens, …  Dans ce sens, j’ai participé à la création d’une épicerie collaborative et équitable… avant de lancer, dans un futur proche, une monnaie citoyenne. Enfin, toujours avec mes voisins, nous avons lancé un processus participatif pour ré-équilibrer l’espace public de notre quartier au profit des piétons et vélos. »

  • Découvrir

    Julie

    Génération enthousiasme
    à Theux

    « Chaque matin, je prends le train à Liège pour me rendre à Namur sur mon lieu de travail. Je privilégie les transports en commun afin d'éviter un long déplacement en voiture. De plus, je me rends très souvent dans la boutique namuroise Ramd'âm qui propose un large choix de cd, dvd, livres et jeux de seconde main, de quoi remplir ma bibliothèque à petits prix ! J'aime aussi me rendre une fois par mois à l'épicerie Demain à Spa où mes bocaux et mes sacs à vracs me permettent de favoriser le "zéro déchet". »

  • Découvrir

    Julie

    Génération écologie
    à Berchem-Sainte-Agathe

    « Depuis quelques années, je m’investis dans un mouvement citoyen de ma commune qui vise à rendre notre quartier plus durable. Ainsi, je dépose les objets dont je n’ai plus besoin à la givebox, j’échange des services avec mes voisins, j’ai appris à faire du pain. S’impliquer avec d’autres personnes nous a donné envie en famille de changer nos habitudes : nous tentons le zéro déchet, nous avons mis des poules dans notre jardin, nous achetons presque tout local… et tout cela avec beaucoup de plaisir ! »

  • Découvrir

    Sylvie

    Génération équilibre
    à Etterbeek

    « En 2015, ma famille et moi-même (4 personnes) nous sommes lancés le défi de ne plus produire de déchets. Depuis, fini les supermarchés et les innombrables emballages, nous n’achetons plus qu’en vrac avec nos propres contenants et nous soutenons une économie circulaire, locale, en direct du producteur. Nous sommes devenus les champions du fait maison (collations, produits d’entretien, beauté...). Plus qu'une démarche, il s’agit d’une réelle philosophie de vie, plus en cohérence avec nos valeurs. Suivez nos aventures quotidiennes sur zerocarabistouille.be. »

  • Découvrir

    Sylvie

    Génération empathie
    à Anderlecht

    « Je suis bénévole au sein d'une association de commerce équitable depuis 2001. D’un petit déjeuner dans ma commune, nous avons, ensuite, monté une équipe et ouvert un magasin. Aujourd'hui, notre équipe s’étend et fait du commerce équitable qui met surtout en avant le travail des femmes au Sud. Nous sommes aussi très actifs dans les écoles de la Commune. Ce commerce équitable et solidaire permet à des femmes et des hommes de rester ou devenir autonomes et indépendants à travers leur travail. Il permet d’offrir une autre qualité de vie aux travailleurs et leur famille tant au Sud qu'au Nord ! »

  • Découvrir

    Romain

    Génération empathie
    à Bruxelles

    « Il y a près de 70 ans, mon grand-père arrivait d’Italie pour travailler dans les mines en Belgique. Très jeune, en écoutant son histoire, j’ai compris que nous sommes tous l’étranger de quelqu’un. Depuis lors, je suis convaincu de la richesse de la diversité et du dialogue. Au quotidien, [avec l’association RANA], je me consacre à accueillir et accompagner dans leur nouvelle vie en Belgique ceux qui ont, eux aussi, dû quitter leur pays, leur maison et leur famille, et sont partis chercher un meilleur avenir ailleurs. »

  • Découvrir

    Adrien

    Génération engagés
    à Saint-Hubert

    « Je fais partie du personnel roulant de la SNCB (qui regroupe les accompagnateurs et les conducteurs de train), je travaille avec des horaires irréguliers, c'est-à-dire que ma journée commence entre 3h et 6h car j’ai choisi de travailler la nuit et le matin afin de faire rouler les premiers trains. C’est pourquoi nous avons décidé entre collègues de créer un groupe de covoiturage qui nous permet de réduire la production de gaz à effet de serre, faire des économies et améliorer l’ambiance de travail. Que demander de plus ? »

  • Découvrir

    Elise

    Génération engagés
    à Auderghem

    « Chaque matin, vers 8 heures, j’installe mes deux enfants dans mon vélo cargo, direction l’école. Deux enfants, deux cartables, mon laptop et c’est parti ! Premier arrêt l’école, 2e arrêt le boulot, 5 km, 25 minutes en tout, un peu de sport de grand matin au grand air, c’est vivifiant ! En fin de journée, même rituel, sauf qu’il faut ajouter un petit passage au supermarché, avec mes bocaux et mes sacs à vracs, évidemment. Alors, elle pas belle ma vie sans voiture ? »

  • Découvrir

    Julie

    Génération équilibre
    à La Hulpe

    « J’ai lancé un groupe d’achat solidaire à l’agriculture paysanne. Nous recevons des légumes bio d’un producteur local en direct. Nous faisons une tournante pour préparer les paniers de légumes. Je mange des bons légumes de saisons et je soutiens un petit producteur. Et le petit plus, la cerise sur le gâteau, j’ai fait des rencontres et la distribution devient un moment enthousiasmant. Pour les autres achats, on favorise les commerçants locaux qui acceptent nos contenants. » 

  • Découvrir

    Benjamin

    Génération éthique
    à Jumet, Charleroi

    « J’habite Jumet et travaille à Molenbeek. Je m’y rends le plus souvent possible en transports en commun. Je travaille comme éducateur dans l’enseignement spécialisé, avec des élèves en difficultés issus pour beaucoup de milieux défavorisés. Nous essayons de leur permettre un développement le plus serein possible, en les ouvrant sur le monde, leur environnement, la société, le vivre ensemble. »

  • Découvrir

    Sese

    Génération équilibre
    à Wavre

    « Chaque jeudi soir, je planifie les repas de la semaine en famille. Ainsi, j’équilibre les repas et je les simplifie si notre emploi du temps le nécessite …. On évite ainsi de se demander ce qu’on mange le mardi à 19h … On achète quasi tout bio. On gère nos courses correctement en fonction des saisons, de l’état du potager ou du verger et du portefeuille, bien sûr. Mon but : gérer le temps , éviter les déchets et manger équilibré et bio, évidemment ! »

  • Découvrir

    Romain

    Génération écologie
    à Arlon

    « Avec ma compagne nous avons fait le choix de nous installer dans le centre d'Arlon. Nous avons rénové notre appartement avec des matériaux écologiques et en veillant particulièrement à l'isolation du bâtiment. Ce choix de localisation me permet de me rendre au travail en transports en commun (pas toujours facile en milieu rural…). J'adore pouvoir trouver, à deux pas de chez moi, de nombreux commerces locaux de qualité et faire ainsi mes achats en toute facilité et convivialité. »

  • Découvrir

    Anne

    Génération engagés
    à Forest

    « Comme conseillère au sein du Conseil de l’Action Sociale du CPAS de Forest, je tente d'agir quotidiennement pour plus de justice sociale. Mon mandat me permet de participer concrètement à la mise en place d'une politique progressiste au niveau local. Mon objectif ultime étant : La défense de dispositifs d’accompagnement social basés sur la confiance qui excluent toute contractualisation et tout activation ».

  • Découvrir

    Pierre

    Génération entreprendre
    à Bruxelles

    « Entrepreneur dans l'âme, je mets un maximum de mon temps et mon énergie à disposition de projets et d'organisations qui portent des valeurs que je partage. J'ai notamment mené le développement d'un programme de collecte et réemploi de déchets électroniques, je suis administrateur dans une association qui facilite la transition vers un monde durable, je coach des entrepreneurs durables, … avec un focus sur l’humain, acteur de changement ! »

Je soutiens la Génération-E

Je suis Génération e

Comme des milliers de citoyens, vous vous sentez en phase avec la Génération-E ? Laissez-nous votre e-mail ! Vous recevrez de l'information sur le mouvement, et vous aurez la possibilité de devenir actif au sein de la communauté.

Offrir un sachet de graines bio à un citoyen

Participez à notre grande action pour la biodiversité. Pour 2 euros, offrez à un citoyen un sachet de graines bio qui sera distribué par la Génération e à partir du 21 mars partout en Wallonie et à Bruxelles. Plus d'infos
*A toutes fins utiles, nous attirons votre attention sur les limites établies par la loi concernant les dons aux partis politiques : si vous effectuez un don égal ou supérieur à 125 €, vous devez le faire par voie bancaire et nous communiquer davantage d'informations. Le total des dons effectués à un parti durant la même année ne peut dépasser 500 €. Les entreprises, commerces, ASBL et associations de fait ne sont pas autorisés à effectuer des dons aux partis politiques quelque en soit le montant.